fbpx

L’Association HUMANUS lance ses activités et offre de don au centre d’insertion des enfants orphelins et démunis Dakouna Espoir

L’Association des Jeunes Humanitaires Panafricains « HUMANUS » a lancé officiellement ses activités ce 1er  juin 2019 au Centre ‘’Dakouna Espoir’’ sis quartier Chagooua, dans le 7ème arrondissement de la capitale.

Cette cérémonie d’ouverture d’activités de l’AJHP s’est déroulée en présence du conseiller du Délégué du Gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, représentant sa hiérarchie, du coordinateur national adjoint de Humanus et du président du centre d’accueil et de réinsertion sociale des enfants et des jeunes démunis.

Dès son entrée en contact avec ses cibles, l’Association des Jeunes Humanitaire Panafricains vient au secours des enfants les plus démunis, un acte d’une grande volonté pour une première opération. C’est un don composé de 10 sacs d’haricots, 3 cartons de savons, autres produits de lessives et quelques bidons d’huiles pour combler bien que peu les besoin primaires des 64 enfants vivant dans le Centre. Le conseiller du Délégué du Gouvernement auprès de la commune de N’Djamena et le président du Centre ‘’Dakouna Espoir’’ ont successivement salué ces actes humanitaires et touchants. L’Humanus promet d’accorder dix bourses d’études pour l’année scolaire 2019/2020 au Centre ‘’Dakouna Espoir’’. 

A travers une prestation musicale des jeunes enfants logés dans le Centre ‘’Dakouna Espoir’’ l’association HUMANUS a donné le sourire aux invités et réchauffer ces enfants actifs et talentueux à travers leur dance.

Emporté par l’émotion, le coordinateur national adjoint de l’Humanus, TARINAN ALLAGABAYE déclare « en ce jour historique marquant la naissance d’une organisation humanitaire dénommée ‘’Humanus’’, autorisée à fonctionner depuis le 30 mars dernier. Cette organisation a pour missions principales d’assister et soutenir les enfants orphelins, vulnérables, déplacés, réfugiés et surtout les enfants dite ‘’de la rue’’ dans le monde, en Afrique et au Tchad, précise le coordinateur national adjoint de l’Humanus avec joie ».

Pour rappel, le Centre ‘’Dakouna Espoir’’ a accueilli depuis sa création 773 enfants sans demeure dans les villes de Bongor, d’Abeché, et de N’Djamena, 143 autres réinsérés dans leurs familles respectives. Ces enfants ont la plupart eu l’opportunité de suivre des formations en menuiserie, soudure, mécanique, garage, formation professionnelle et cours de changement de comportement a expliqué le Président du Centre ‘’Dakouna Espoir’’ ALEVA NDAVOGO JUDE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *