fbpx

A la découverte du sud, kélo une ville ancienne et cosmopolite

Située dans le département de la Tandjilé-ouest, chef-lieu dudit département, aux coordonnées 9 degrés, 19’ Nord et 5degrès 49’ Est, la ville de Kelo est cinquième du Tchad par le nombre d’habitant.
La commune de Kelo est située au carrefour des axes routiers menant vers les grands centres urbains du sud. Au Nord la route qui mène  à N’Djamena, la capitale, au Sud le goudron mène à Moundou, la capitale économique, la route de l’Est va vous guider à Laï, vers l’ouest il y a l’axe, allant vers le Cameroun en passant par Pala et Léré. La commune de Kelo compte 4 arrondissements ,46 quartiers repartis en 82 carrés où siègent des autorités coutumières. La position géographique de cette ville offre des avantages économiques, logé en plein carrefour un kelo sert de centre logistique entre les zones de production et les grands marchés nationaux de consommation (N’Djamena, Moundou, Bongor, Lai…puis le nord. Les produits agricoles comme  le riz, l’arachide, les haricots, le sésame, le mil, le sorgho sont acheminés vers ces centres. Les productions agricoles en augmentation sont: canne à sucre, carotte, salade, choux… L’une des forces de son économie c’est aussi la culture du coton, cette culture permet d’alimenter l’usine d’engrainage située dans la ville, détenue par le coton Tchad. Plusieurs hauts cadres du pays sortis de ses écoles, la commune de Kelo compte 40 écoles primaires dont 14 publiques, 10 collèges dont 4 publiques et 6 lycées dont 2 publiques, dans cette commune, il y a adversité entre les écoles privée et les publiques, raisons de plus certains ou même beaucoup de ses élèves sont brillants. Ancienne préfecture du Tchad, à Kelo, il y a des traces de l’administration. La commune fait partie des 42 communes du Tchad où se sont tenues les premières élections locales du pays en janvier 2012. Elle compte 31 conseillers municipaux dont 9 femmes. Rédigé par l’administrateur du page Facebook notre Tandjilé, traité par TWM

Une pensée sur “A la découverte du sud, kélo une ville ancienne et cosmopolite

  • février 25, 2021 à 11:37
    Permalink

    Je suis originaire de la ville de Kélo. Je suis d’ethnie lélé de centre kélo, plus précisément de Djeng-Reng Ndjatougou.
    Je voudrais faire la reconstitution des autochtone de la ville de Kélo. suis très fier d’être originaire de cette ville jadis connue sous le nom de Mestre ville.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *