fbpx

Niger: Kané Aïchatou Boulama, Une pionnière dans la lutte pour l’épanouissement de la femme nigérienne.

Madame Kane Aichatou Boulama avec le Président Egyptien Abdelfatah Alsisi.

A  l’occasion de la célébration de la 28 édition de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne, Notre rédaction a décidé de partager le portraits des deux Femmes qui ont Réussit dans les domaines qu’elles ont choisi.

Madame Kane à la tribune de l’ONU

Une des pionnières dans l’organisation et la tenue de la marche historique des femmes nigériennes qui protestaient contre la faible représentation des femmes à la Conférence Nationale, un mouvement à partir duquel est institué la journée nationale de la femme nigérienne, désormais célébrée tous les 13 mai de chaque année, Madame Kané Aïchatou Boulama n’est pas non plus une inconnue dans la marche politique du Niger.

Connue dans la politique en 1991, comme déléguée à la Conférence nationale souveraine sous la bannière du PNDS-Tarayya, Madame Kané Aïchatou Boulama, a depuis lors, été à l’avant-garde de l’enracinement de la démocratie au Niger.

Née le 24 avril 1955 à Keita (Région de Tahoua),  Madame Kané Aïchatou Boulama, est mariée, et mère de trois enfants. Après ses études primaires à Mainé-Soroa de 1961 à 1967, et secondaires, toujours à Mainé-Soroa, elle fréquenta par la suite le Lycée Mariama de Niamey où elle obtint son Baccalauréat série D en 1974.

C’est ainsi qu’elle entama des études supérieurs où elle sortit diplômée de l’Université de Rennes I en France, option économie générale en 1979, avant d’obtenir son Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en transport et distribution à l’Université de Paris 1 Panthéon -Sorbonne (France).


Femme polyvalente, pleine d’expériences, engagée, motivée dans tout ce qu’elle entreprend, Madame Kané Aïchatou Boulama a comme vertu principale, réussir avec brio la mission qui lui est confiée.

Nommée Secrétaire d’Etat au plan en 1993, Madame Kané Aïchatou Boulama, a continué à gravir les échelons à travers diverses fonctions qu’elle a occupé et à se battre pour la promotion de la femme, surtout son autonomisation à travers la valorisation de ses activités, notamment l’artisanat. Sa nomination en tant que Coordinatrice du Salon International de l’artisanat pour la Femme (SAFEM) et les réalisations qu’elle a eu à mener dans ce cadre a été un bel exemple de promotion de la femme nigérienne.

Directrice de Cabinet du Premier ministre, Chef du gouvernement, après avoir occupé les fonctions de la gouverneure de la Région de Niamey, Madame Kané Aïchatou Boulama, vient d’être nommé ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur; un modèle de femme battante au Niger.

Boubacar Guédé

25 février 2015
Source : http://Nigerdiaspora.Net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *