fbpx

Niger: Journée Nationale de la Femme, Reki Djermakoye, l’entrepreneure d’exception.

A  l’occasion de la célébration de la 28 édition de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne, Notre rédaction a décidé de partager le portraits des deux Femmes qui ont Réussit dans les domaines qu’elles ont choisi.

Nous vous présentons  Madame Reki DJERMAKOYE, économiste  PDG de la HOLDING ASUSU une institution financière à hauteur de plusieurs milliards de FCFA  et PCA de l’Association ASUSU CIIGABA. En 2018, pour mieux accompagner les projets des jeunes et des femmes, elle créée la Société 2MI Mata & Matassa Investing SA; société au capital de 530 Millions de francs CFA.

Reki Djermakoye


Mme IBRAHIM YACOUBOU a à son actif une trentaine  de distinctions  dont plusieurs  trophées  reconnus au plan  International.  Née un soir du 21 Août 1971, Madame  IBRAHIM YACOUBOU   Reki DJERMAKOYE  s’insère dans la vie professionnelle à 23 ans déjà après de brillantes études universitaires sanctionnées par : un diplôme d’économie appliquée  d’ingénieur  aménagiste,  et plusieurs certificats en gestion des organisations, en suivi évaluation  et en Etudes Supérieures  des Affaires Bancaires (CESA) auprès de HEC Paris .


Elle intègre en 1994, un projet de la GTZ Niger à  Tahoua en qualité de chef adjoint du service Gestion des Terroirs Villageois.
En 1995, Mme Reki devient chef du projet mobilisation des ressources des femmes à CARE International. Ensuite Directrice du projet épargne crédit Mata Masu Dubara (MMD) et plus tard coordinatrice des projets et programme MMD. Elle participe alors activement au renforcement et au développement de la méthodologie MMD qui a donné naissance au Mouvement Mata Masu Dubara et a favorisé l’émergence et la construction d’une société civile féminine forte et représentative au Niger.

Reki Djermakoye


La réussite de cette méthodologie dans un pays très pauvre, a facilité sa réplication dans une vingtaine de pays en Afrique et en Amérique Latine sous l’égide de Mme IBRAHIM YACOUBOU Reki . L’amélioration continue de l’approche a donné naissance au modèle AVE&C qui vise à atteindre 15 millions de personnes en Afrique sur les dix prochaines années. Ce succès, a  permis à Mme Reki de gravir des échelons à CARE International où elle finit par occuper le poste de coordonnateur du secteur micro finance et de la commission Genre et plustard,  en 2016 membre du Conseil de Surveillance de CARE International où elle représente la Région Afrique. 
En 2005, sous le leadership de Reki, la Banque Africaine de Développement initie une Institution de Micro Finance dénommée ASUSU CIIGABA. Cette institution finance les activités génératrices des femmes en milieu rural et urbain.


ASUSU CIIGABA a engagé un processus de restructuration ayant abouti à la création  le 10 juin 2008, d’une Société Anonyme au capital de 5 milliards de FCFA dénommée ASUSU S.A.

Source: Nigerdiaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *