fbpx

Tchad: Disparu en 1961, un virus qui tue des ânes et des chevaux fait sa réapparition.

Dans le conseil ordinaire des ministres de ce jeudi 09 Mai 2019, une communication sur la mortalité massive des ânes et des Chevaux enregistrés dans plusieurs provinces du Tchad.

Le Conseil des ministre a suivi la communications faite par le Ministre de l’Élevage et des Productions Animales, Gayang Souaré.

La première communication est relative aux cas de mortalité massive des ânes et des Chevaux enregistrés dans plusieurs provinces du Tchad. L’alerte a été lancée suite à des prélèvements qui ont confirmé la présence du virus.

La situation demeure stationnaire et des mesures conservatoires sont prises pour éviter la propagation du virus. Rappelons que la dernière apparition au Tchad de cette maladie virale, date d’octobre 1961.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *