fbpx

Tchad: Le Ministère de la culture de nouveau dans le viseur des artistes.

Le Ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat Madame Madeleine Allingué est de nouveau en conflit avec les artistes tchadiens après le cas du festival Dary. Cette fois c’est la coordination des artistes tchadiens (CONAT) qui s’indigne en voyant le nom d’un de ses représentants élu pour siéger au conseil économique social et culturel remplacé par un autre.

C’est suite à une correspondance de la ministre secrétaire général du gouvernement en date du 20 février 2019 sollicitant l’appui du ministère pour faciliter le renouvellement des représentants des différentes corporations devant siéger au sein du conseil économique social et culturel conformément à l’article N°22/PR/2018 du 27 juin 2018 portant attribution, composition, organisation et fonctionnement du conseil économique social et culturel.

  A cet effet, le ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat, madame Madeleine Allingué a signé une note désignant ceux qui doivent représenter les artistes tchadiens au conseil. Une note (voir photo ci-dessous) qui truffée de fautes et qui ne comporte pas de visa du directeur général du ministère ni de son adjoint.

Les deux artistes désignés par madame le ministre de la culture sont messieurs SAMAFOU DIGUILOU et ADOUM AHMAT ABDOULDJABAR.

Et pourtant en date du 02 mars 2019, une lettre d’information (voir photo suivante) signée du Directeur Général du Ministère du Développement touristique de la culture et de l’artisanat demandant à toutes les corporations culturelles et artistiques d’envoyer un électeur de chaque pour désigner deux de leurs représentants lors d’une élection organisée le 12 mars 2019.

L’élection s’étant bien déroulé d’après le procès-verbal, deux représentants messieurs SAMAFOU DIGUILOU et MOUSSA ZAKARIA IBET ont été élu chacun avec 4 voix sur 8 votants, deux autres candidats en listes se sont retirés avant les élections, il s’agit de ADOUM AHMAT ABDELDJABAR et ABDELRAMANE MBANG BOUSSOU HADJI.

La coordination nationale des artistes tchadiens (CONAT) ne comprend pas la décision du ministère de désigné Monsieur ADOUM AHMAT ABDELDJABAR qui n’est autre que le leader du groupe DAMBADJOYA comme représentant au conseil alors qu’il s’est retiré lui-même des élections et d’ailleurs qui vient de terminer un mandant de 6 ans au sein du conseil économique social et culturel.

Affaire à suivre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *