fbpx

Mali: Massacre de Ogossagou, 15 000 maliens manifestent à Bamako et exigent la démission du gouvernement.

Massacre de Ogossagou, 15 000 maliens manifestent à Bamako et exigent la démission du gouvernement.

Des milliers de manifestants ont investi les rues de Bamako vendredi pour dénoncer les violences dans le centre du Mali et réclamer la démission du gouvernement malien .

A l’appel de chefs religieux musulmans dont l’influent imam Mahmoud Dicko président du Haut Conseil islamique du Mali, d’associations peules, de l’opposition et de la société civile , 15 000 maliens, selon les organisateurs ont manifesté sur l’esplanade de la Bourse du travail après la prière du vendredi pour dénoncer les violences inter-communautaires dans le centre où 160 peuls ont péri dans un récent massacre .

« Le régime nous a fatigués, nos enfants, nos maris et nos parents meurent à cause de la mauvaise gestion d’IBK et de son clan. Trop c’est trop, on ne peut plus continue avec ce régime, IBK dégage« , a lancé une manifestante , veuve d’un militaire.

Exaspérés , les manifestants ont réclamé la démission du gouvernement mais également le départ des forces militaires internationales présentes dans le pays .

Une manifestation similaire a eu lieu à Niono avec la participation du chérif Bouyé Haïdara: « Nous nous sommes rassemblés pour les morts d’Ogossagou, contre la mauvaise gestion du pays par IBK et son Premier ministre incompétent » Soumeylou Boubèye Maïga » a déclaré son fils .

Le 23 mars , 160 habitants du village peul d’Ogossagou par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons affirmant lutter contre les jihadistes.


Issa Ousman Mht

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *