fbpx

Santé de la population, l’objet d’une enquête auprès des ménages sur l’ensemble du territoire national.

Le ministère de l’économie, de la planification du développement et l’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques  en collaboration avec  ses partenaires lancent  les  activités de collecte des données du sixième round de l’Enquête  par Grappes à Indicateurs Multiples du Tchad, EDS MICS6-2019  ce mercredi 03 avril 2019 à la maison de la femme de N’Djamena.

Une salle remplie, des jeunes actifs et très motivés pour descendre sur le terrain ; la maison de la femme sert d’assise au lancement des activités de collecte de  l’Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples, EDS MICS6-2019.

Sous la supervision technique de l’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques, accompagné par le gouvernement du Tchad à travers le ministère de l’économie de la planification du développement et appuyé financièrement par le Fond des Nations Unies pour l’Enfance, UNICEF, cette enquête va durer quatre (4) mois, sur un  coût global de plus de 1 000 000 000 Francs CFA.

Elle vise à constituer une source majeure des données sur la santé par les collectes des informations auprès des ménages sur l’ensemble du territoire national.

L’importance de cette Enquête a drainé plusieurs pays à procéder vers cette méthode de l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples EDS MICS6-2019, pour permettre de suivre les évolutions accomplies dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Elle a essentiellement pour cible les groupes vulnérables. C’est pourquoi depuis 1995,  300 enquêtes ont été menées et 108 pays l’utilisent à travers le monde.

Le Directeur General de l’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques NOUR GOUKOUNI  NOUR a demandé aux agents enquêteurs de faire  un travail scientifique. « Je  demande  aux agents d’être assidus, la tâche qu’on vous a confié est lourde ».

Le Représentant  adjoint de l’Unicef  Tchad Dr CELESTIN TRAORE, soutient que cette enquête vient à son heure pour appuyer  le suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) afin de permettre de mieux cibler les politiques publiques et lutter efficacement contre les inégalités. « Au Tchad ou ailleurs le Fond des Nations Unies pour l’Enfance, UNICEF reste à l’avant-garde dans l’appui à la production des données sociodémographiques sur les enfants ». A-t-il conclu.

Le Secrétaire d’Etat à l’Economie, de la planification du développement Hissein Tahir Sougoumi a signifié que les données statistiques sont au rang des priorités nationales de chef de l’Etat Idriss Deby Itno. Cette enquête va fournir  des données précieuses et est bien placée pour accompagner l’agenda de la vision 2030 du Tchad que nous voulons, car elle contribue à l’amélioration des conditions des vies des populations.

Annonçant le lancement officiel, le Secrétaire d’Etat à l’Economie, de la planification du développement Hissein Tahir Sougoumi a remercié au nom du gouvernement, et à son nom propre, les Responsables de l’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques, le Fond des Nations Unies pour l’Enfance, UNICEF pour la mobilisation des ressources ainsi que les autres partenaires qui veillent à la réussite de la politique du gouvernement.

Au terme de cette rencontre, les Enquêteurs ont bénéficié des connaissances par un exposé, projeté et présenté par le coordonnateur  sur les différents processus à suivre avant d’obtenir un bon résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *