fbpx

Les cas guéris de ver de guinée récompensés à Kyabé.

Récompense de trois cas humains guéris de Ver de Guinée ce dimanche 31 mars 2019 dans le village Dangabol, district sanitaire de kyabé. La Province Sanitaire du Moyen Chari et le Programme National d’éradication de Ver de Guinée en partenariat avec le Centre Carter ont procédé a la remise de récompense de 03 cas humains guéris de Ver de Guinée.

Un des trois a reçu les 50 000 FCFA en totalité tandis-que les deux autres jeunes enfants ont reçu chacun 25 000fcfa la moitié est revenue aux informateurs. Dans ce même village trois anciens cas humains guéris de Ver de Guinée de l’année 2018 ont été également récompensés.

Plus 60 infections animales ont été notifiés cette année dans la zone du Dangabol. Le Coordinateur Adjoint du Programme National d’éradication de Ver de Guinée au Tchad Kalvin a relevé que la lutte contre le dracuncullose devient plus difficile et complexe vu l’augmentation de la population de chiens dans cette partie de la province du Moyen Chari.

La dracunculose est une maladie parasitaire invalidante qui est sur le point d’être éradiqué , avec seulement 25 cas notifiés en 2016 dans le monde. La situation est préoccupante au Tchad au regard des résultats enregistres en ces dernières années. Devant cette situation il demande aux propriétaires des chiens et chats de veiller à l’apparition chez ces animaux des symptômes et signes du Ver de Guinée avant leur émergence et de les attacher afin d’éviter la contamination des sources d’eau.

Le Délégué Sanitaire Provinciale, Youssouf Mahamat Saleh a rappelé a l’assistance que le Gouvernement tchadien sous l’impulsion du Président de la République du Tchad, Chef d’État Chef du Gouvernement, IDRISS DEBY ITNO s’est engagé résolument dans cette dynamique en créant depuis 1991, le programme d’éradication de Ver de Guinée. Avec l’appui des partenaires, le Ministère de la santé a réalisé des interventions pour éradiquer la dracunculose. Ces interventions ont permis au Tchad de ne pas notifié des cas humains de Ver de Guinée de 2001- 2009 et prétendre à une certification comme les autres pays qui étaient dans cette compétition.

Mais malheureusement depuis 2010 jusqu’à ce jour , le Tchad notifie d’une part , des cas humains et d’autres part les infections de ver de Guinée chez les animaux et plus spécifiquement chez les chiens et chats à partir de 2012.

Nadji Ndoumanbe Kaldor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *