fbpx

INSEED, document des comptes nationaux définitifs de l’année 2017 validé

L’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques  (INSEED) organise  un atelier de validation du document des comptes nationaux définitifs de l’année 2017 ce mardi 02 avril 2019 à l’hôtel la résidence de N’Djamena dans la salle des conférences.

Ce document de plusieurs pages soumis à l’appréciation des participants à cet atelier, est un support clé de référence en matière des données statistiques nationaux de tous les secteurs socioéconomiques du Tchad.

Il permet de mettre à jour les données antérieurs, évaluer les richesses du pays à travers le secteur privé et public afin de mettre à la disposition des organisations et institutions des statistiques exhaustives en fonction de la demande.

Pour l’année 2017, les données ressortis de ce document, présenté par YOUSSOUF IBN ALI, chef de departement des synthèses et des statistiques économiques, révèlent que le taux de croissance au Tchad est instable.

-1,1°/° de baisse dans le secteur primaire, 2,5°/°  de hausse dans le secteur secondaire,  -4°/°  de baisse dans le secteur tertiaire en 2017.

L’Institut National des Statistiques des Etudes Economiques et Démographiques  (INSEED) est engagé à fournir au Tchad des données statistiques fiables. Selon le Directeur General NOUR GOUKOUNI NOUR, les comptes nationaux sont au centre de toutes les activités de l’INSEED. Car l’institution est engagée à rattraper le retard accusé  dans les comptes.

Il a ainsi invité les structures publiques et privées à fournir les informations nécessaires à fin de permettre à son institution d’être disponible à toutes sollicitations.

Le Directeur General du Ministère de l’Economie et du Plan HOULE DJAMKAMLA, ouvrant l’atelier a souligné l’importance de ce document pour le Tchad et son impacte sur le développement qui sont conjointement liés avec la politique des hautes autorité du pays. Le représentant du département se dit réjouit de la présence des partenaires dans la salle, tel que la Banque Mondiale, le Fond Monétaire International (FMI) par le biais de son centre régional (AFRICATAC-Centre) d’appuyer financièrement l’INSEED dans l’atteinte de ses objectifs.

Les participants ont apporté leur contribution sur le contenu des statistiques du document pour son amélioration. Les responsables de l’INSEED promettent d’intégrer les suggestions dans le document final.

Il faut rappeler que la validation du document des comptes nationaux définitifs vient après celle effectuée en 2005 et 2016 par la même institution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *