fbpx

Les agents de Tigo observent leur 4ème jour de grève sèche.

Les employés grévistes se sont réunis depuis ce matin dans la cour de leur siège social sis av. Charles de Gaulle. L’objectif de la délocalisation du lieu de rassemblement est de faire un sit-in pacifique dans les locaux de leur entreprise pour porter leurs revendications. pour la plupart habillés en teeshirt tigo, certains leur smartphone à la main vérifiant le fil d’actualité sur facebook, d’autres en petits groupes échangent sur divers sujets.

L’essentiel de la communication faites par le comité. « Nous demandons que Millicom honore ses engagements vis-à-vis de l’État et des employés« . Il faut noter que après la déclaration par l’entreprise l’achat de cette dernière par la société marocaine, « Maroc Télécom » les revendications continues des agents se multiplier. La publication d’un communiqué signé par le Directeur rassurant les grévistes n’a donné aucun effet. Tôt ce matin, le délégué du personnel de Tigo fût arrêté par des militaires puis libérés après la mise aux arrêts du directeur de la sécurité par la gendarmerie.

Contacté au téléphone, l’un des grévistes nous assure qu’ils sont déterminés à continuer jusqu’à gain de cause. Nous n’iront nulle part, nous sommes très bien organisés, nous ne manquons ni d’eau ni de nourriture. Nous allons rester ici jusqu’à ce qu’ils répondent à nos revendications. a t’il déclaré. 

rappelons que le comité de crise pour la grève, réfléchis sur divers scénarios de sortie de crise et d’obtention de gain de cause. Une page Facebook officiel a été créé pour communiquer sur la grève et son évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *