"/> la compétition entrepreneuriale de la banque mondiale dédiée aux start-ups sahéliennes démarre ce 28 mars. – Toumaï Web Médias

la compétition entrepreneuriale de la banque mondiale dédiée aux start-ups sahéliennes démarre ce 28 mars.

Communiqué de presse: LA COMPETITION ENTREPRENEURIALE DE LA BANQUE MONDIALE DEDIEE AUX START-UPS SAHELIENNES DEMARRE LE 28 MARS 2019.

Le 28 mars, la Banque Mondiale lance la première édition du Marathon du Sahel, une compétition internationale d’entrepreneuriat qui a pour but de faire émerger les meilleures jeunes start-up de la région. La compétition prend la forme d’une compétition d’une durée de 42 jours, et dans les 7 pays suivants : le Burkina Faso , la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad. WenakLabs assure la coordination nationale (Tchad) de la compétition.

Durant ces 42 jours, 4 à 5 lauréats par pays seront identifiés, accompagnés et challengés Parmi eux, 1 à 2 champions nationaux seront qualifiés pour remporter le titre de Champion du Sahel : la start-up ayant la meilleure idée et le meilleur plan d’affaires.

A la clé pour les entrepreneurs : accompagnement, visibilité, réseau et financements allant de 3000€ à 25 000€ L’appel à projet est ouvert du 28 mars au 28 avril ! www.marathondusahel.com Le Sahel, un territoire plein de possibilités.

Pourquoi le Sahel ? La zone fait face à des problématiques d’accès à l’éducation, à la santé, à des enjeux climatiques et plus largement, à une mutation profonde de sa société. En effet, d’ici 2065, 30% de la population africaine sera composée des 15-24 ans (source).

Cette transition démographique est une fenêtre d’opportunités et peut devenir un fort moteur de croissance économique comme le démontre certaines startups et autres initiatives issues de la zone. L’entrepreneuriat peut être un véritable levier de développement pour le Sahel. Dans un contexte de croissance démographique et d’urbanisation rapides, ainsi que de croissance économique robuste, les écosystèmes entrepreneuriaux nationaux se renforcent et se structurent.

Des SAEI (Structures d’Accompagnement à l’Entrepreneuriat Innovant) se créent dans toute la région, des intermédiaires tels que les incubateurs et autres dispositifs de soutien (business angels, mentors etc.), fournissent des services croissants d’accompagnement aux start-ups.

Soutenir l’entrepreneuriat c’est créer de nouveaux marchés, rendre les économies des pays sahéliens plus diversifiées et plus résistantes aux défis évoqués plus tôt. Entreprendre, c’est imaginer et développer des solutions nouvelles et originales, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’éducation, de la santé et de l’eau et des énergies nouvelles.


Le Marathon du Sahel 2019, une compétition atypique qui met en lumière les Champions du Sahel ! L’agenda de la compétition Du 28 mars au 28 avril Du 10 juin au 20 juillet Le 31 juillet Du 2 au 7 Septembre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *