fbpx

Le chef d’état-major des armées tchadiennes, Brahim Seid Mahamat, remercié après six ans de service.

Le chef d’état-major des armées tchadiennes, Brahim Seid Mahamat, remercié après six ans de service, a été remplacé par Taher Erda.

Le général Erda après son départ du poste du Directeur Général de la police, dirigeait jusque-là l’armée de terre.

Ce changement à la tête des armées du Tchad a eu lieu vendredi soir, moins de 24 heures après une attaque de Boko Haram dans le sud-ouest du pays, qui a coûté la vie à 23 soldats tchadiens.

Aucune explication n’a été officiellement donnée de son limogeage.
Mais Brahim Seid Mahamat a été limogé en raison de la mort des 23 soldats et celle de quatre autres, dont les corps ont été retrouvés après la disparition de leur hélicoptère dans la province du Borkou à 70 kilomètres de Faya, a-t-on appris auprès des sources proches.

L’hélicoptère et les corps des soldats ont été retrouvés une dizaine de jours après leur disparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *