fbpx

Tchad: Les autorités sanitaires entendent anticiper la lutte contre les épidémies.

Les autorités sanitaires entendent anticiper la lutte contre les épidémies. Les ripostes aux épidémies de rougeole et de méningite au Tchad, le sujet est au centre de réflexion qui regroupé les techniciens, cadres du Ministère de la santé et les partenaires techniques et financiers ce vendredi 15 mars 2019.

Le Ministère de la Santé Publique et les Partenaires Techniques et Financiers ainsi que les responsables de la société civile s’unissent pour riposter les épidémies de rougeole et de méningite au Tchad. Ainsi l’accent est mis sur le renforcement de la surveillance épidémiologiques.

-Surveillance cas par cas de méningite depuis 2016 avec l’appui de MenAfrNet, détection de cas rapides et envoie des échantillons vers le niveau central.

-Transmettre régulièrement des données au S. S.E.I pour analyse.

-Confirmation rapide de cas de méningite constaté lors des réunions du comité technique national de lutte contre les épidémies temps réel.

-Augmentation rapide des cas de méningite constatée lors du C.T.N.L.E dans les districts sanitaires de GOUNDI et BEDJONDO.

-Envoi d’une équipe d’investigation sur le terrain déjà à la 4ème semaine et enfin rapport d’investigation et le rapport du laboratoire confirme l’épidémie de méningite dans le district de Goundi et de Bedjondo en alerte. L’ assistance a suivi la présentation du plan sur la revitalisation du P. E.V de Routine dans la Délégation Sanitaire Provinciale des Ndjaména.

Dans le cadre de la mise en oeuvre des recommandations du Forum National sur la vaccination au Tchad tenu à Ndjaména du 13 au 14 mars 2018, la délégation sanitaire provinciale de Ndjaména a juger nécessaire revitaliser la vaccination de routine dans cinq districts sanitaires de Ndjaména.

Objectif améliorer la couverture vaccinale de tous les antigènes de la délégation sanitaire provinciale de Ndjaména à 90% d’ici fin 2019.

Obtenir l’engagement écrit et signé du Gouvernement, les maires des communes, du sultan de Ndjaména et les chefs des races les délégués des quartiers et les chefs de carrés à soutenir l’ initiative et définir avec eux un modèle d’engagement communautaire à mettre en place pour la ville de Ndjaména.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *