fbpx

49 morts et 9 blessés dans une attaque terroriste au nouvelle Zélande.

Au moins quarante-neuf personnes ont été tuées et vingt autres ont été blessées, vendredi 15 mars, lors d’une attaque terroriste contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, selon un bilan officiel. « Il est clair qu’on ne peut décrire cela que comme une attaque terroriste, a déclaré la première ministre, Jacinda Ardern. Pour ce que nous en savons, [l’attaque] semble avoir été bien planifiée. »

L’état d’alerte a été relevé à son niveau maximal en Nouvelle-Zélande. Mme Ardern a parlé d’une des journées « les plus sombres » de l’histoire du pays. L’attaque, méthodique, contre les deux mosquées a eu lieu à l’heure de la prière du vendredi. Au moment de la fusillade, la mosquée Al-Noor, sur Deans Avenue, dans le centre de la ville, était remplie de fidèles.

Quarante et une personnes y ont été tuées, tandis que sept autres ont succombé dans une deuxième attaque perpétrée à la mosquée de Linwood, à cinq kilomètres de là, dans la banlieue de Christchurch. Un blessé est ensuite mort à l’hôpital. Un témoin a affirmé avoir vu un homme se faire abattre d’une balle dans la tête. Il a décrit des tirs en rafales et des scènes de panique, les gens s’enfuyant en courant « couverts de sang ».

Un autre dit avoir vu des enfants être abattus par le tireur. Qui est derrière les attaques ? Le suspect est Brenton Tarrant, un Australien 28 ans. Il a été arrêté, inculpé pour meurtres, et a comparu devant un tribunal dès samedi matin. Il a été placé en détention sans possibilité. A rapporté le journal le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *