fbpx

Uganda, Rwanda le clash diplomatique à l’ordre du jour

Le ministre ougandais des Affaires étrangères a publié un communiqué officiel, mardi 5 mars, dans lequel il accuse à demi-mot les autorités à Kigali de véhiculer de fausses informations nuisibles aux relations entre les deux pays. « L’Ouganda ne peut dans aucun cas tolérer que quiconque utilise son territoire pour menacer un voisin », affirme le ministre ougandais des Affaires étrangères, Sam Kutesa, dans son communiqué publié mardi.

Une réponse à son homologue rwandais, Richard Sezibera, qui lors d’une conférence de presse a reproché à Kampala d’héberger le Congrès national rwandais, un groupe qu’il qualifie d’hostile au régime de Paul Kagame. Dans son communiqué, le ministre des Affaires étrangères ougandais a également démenti avoir procédé à des arrestations et tortures de citoyens rwandais sur son territoire. Ajoutant que ceux qui respectent la loi n’ont rien à craindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *