fbpx

Philomène Djimbaye, une icône de l’esthétique à qui l’entrepreneuriat réussit.

Tata Philo, Yaya, Mama Philo, Grande Sœur, ces sont les quelques sobriquets avec lesquels les jeunes qui connaissent Mme Philomène Djimbaye l’appellent. Toujours en bon chic, bon genre, la Dame BCBG est une personne de grand cœur et qui n’hésite pas à soutenir les initiatives des jeunes, artistes, entrepreneurs sans compter temps et argent. Dans le cadre d’une série de portrait des femmes à l’occasion du mois de mars nous rendons hommage à cette Dame qui est open minded au style chic et cool.  

Très sollicitée à travers ses entreprises ou sa personne, Philomène Djimabaye est l’une des figures de l’entrepreneuriat féminin au Tchad et Fondatrice des Entreprises BCBG à savoir BCBG Esthétique(institut de beauté mixte), BCBG Cosmétique (vente et conseils en produits cosmétiques) , BCBG Kids (vêtements et accessoires de mode enfants) , BCBG la Boutique (vêtements et accessoires de mode adultes) et BCBG Academy (Formation professionnelle en coiffures et soins esthétiques).

Ingénieur commercial de formation et cadre supérieure d’une société pétrolière de la place depuis plus de 15 ans, elle a choisit entrepreneuriat féminin comme outil de lutte contre le chômage et comme porte de sortie de la pauvreté.

De père diplomate et de mère assistance administrative, entrepreneuriat n’a jamais fais partie de son quotidien. Pouvant se contenter du confort professionnel dans lequel elle se trouvait, elle a choisi de se lancer dans ce milieu pour diverses raisons. La valorisation du patrimoine culturel, car pour cette dame, la coiffure est avant un art et qui dit art, dit culture;

La mise en valeurs des jeunes talents et de leur savoir-faire en formations professionnelles afin de faire du métier de coiffeuse un emploi reconnu ne s’exerçant plus dans l’économie informelle comme il est d’usage.

Révéler les talents et inciter les autodidactes à se professionnaliser la mise en valeur des formations professionnelles afin de permettre aux jeunes d’accéder aux nombreux métiers qu’offrent la coiffure et l’esthétique et encore plus important de devenir autonome à Et surtout l’accès à une formation aboutissant à une réinsertion professionnelle et sociale de jeunes en général et tout particulièrement des jeunes en milieu défavorisé.

Avec BCBG Academy, les entreprises BCBG affichent clairement leur volonté de vouloir transmettre à la jeunesse tchadienne un savoir faire qui va leur permettre d’accéder aux nombreux métiers qu’offrent la coiffure et l’esthétique et encore plus important de devenir autonome à travers l’auto emploi.

toute l’équipe de Toumaï Web Médias l’a félicite pour l’exemple qu’elle donne aux jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *