fbpx

Algérie: Une journaliste démissionne après être contrainte de lire une déclaration du Président.

Une présentatrice du journal de la chaîne publique Canal Algérie a quitté son poste après avoir été contrainte de lire la déclaration du président Bouteflika à l’antenne.

Ancienne journaliste de la radio publique, Nadia Madassi présentait depuis 15 ans le journal télévisé du soir de Canal Algérie. La présentatrice de la télévision publique a démissionné, lundi 4 mars, après avoir été contrainte de lire à la dernière minute dimanche une déclaration écrite du président Abdelaziz Bouteflika.

Cette « lettre aux Algériens » confirmait notamment sa candidature à un cinquième mandat et annonçait l’organisation d’une élection présidentielle anticipée, malgré la contestation massive que celle-ci a déclenchée en Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *