fbpx

Trois chinois lynchés à mort par une foule en colère dans le sud est

En Centrafrique , trois ressortissants chinois ont été lynchés à mort et d’autres blessés par une foule en colère après la mort d’ un jeune leader local dans le sud est du pays

Au moins 3 ressortissants chinois sont morts après ont été lynchés par une foule en colère qui les accusait d’avoir été à l’origine de la noyade d’un jeune leader de la région.

Selon les informations , le jeune homme , qui est président de la jeunesse de Sosso NAKOMBO (sud-ouest) avait été sollicité par une équipe chinoise d’exploitation minière pour les guider sur un site minier installé sur la rivière Kadéï.

C’est alors que la pirogue qui les transportait sur les lieux a chaviré . Le corps du jeune leader local est introuvable.

Sa mort brusque a provoqué la colère des habitants qui ont lynché à mort trois des ressortissants chinois au sein de la brigade de la gendarmerie locale, trois autres se trouvent dans un état critique.

Réagissant à ce drame , le porte-parole du gouvernement a dénoncé un acte de banditisme qui ne resterait pas impuni.

La Centrafrique a basculé dans le chaos en 2013 avec le renversement de l’ex-président François Bozizé par la Séléka, coalition rebelle à dominante musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *